Crue

2019

Une tonne d’argile crue / A ton’s worth of clay

Dimensions variables / Varying dimensions

 

Cette intervention eut lieu à l’automne 2019 et s’est déroulée sur quatre semaines consécutives. J’ai entrepris d’extraire manuellement une tonne d’argile crue, de l’exposer, puis de la remettre dans le lit de sa rivière.

 

L’argile est beaucoup plus qu’un simple matériau sculptural : elle est un phénomène, un paysage, un territoire. L’emprunt de cette matière répond à mon intention d’en préserver l’autonomie, en ce que l’argile est elle-même issue d’un lent processus de transformation. C’est un processus en cours à l’instant même.

 

This intervention took place in the fall of 2019 over four consecutive weeks. I set out to extract a ton’s worth of clay, display it, then place it back in its riverbed.

 

Clay is much more than a sculptural material as it is also a phenomenon, a landscape, a territory. By borrowing this matter from nature, my intent was to preserve its autonomy, as clay is the result of a slow and transformative process in itself. A process which is ongoing as I write this.

All images © Béatrice Boily. All rights reserved.